Actualité Agriculture Bio

Le site de l'agriculture biologique et de l'écologie !

Dans cet espace vous allez pouvoir vous tenir au courant de toute l'actualité de l'agriculture Bio, de l'écologie ...
Vous allez également pouvoir poster vos propres communiqués de presse .



Vos communiqués




agriculture bioAccueil du site Actualité diversActualité divers Economisez l’eau, conseils pour son jardinEconomisez l’eau, conseils pour son jardin

  • 18sep.


    Economisez l’eau, conseils pour son jardin


  • Aujourd’hui tout le monde est conscient des difficulté environnementales et de la nécessité imminente de préserver nos ressources naturelles, parmi lesquelles, l’eau. Élément indispensable de nos jardins, de nos cultures, l’eau vient pourtant à manquer à certains moment de l’année. Nous n’en sommes bien entendu pas au point de certains pays de l’hémisphère sud mais nous avons jusque là été habitué à l’abondance. Il est donc indispensable de comprendre comment utiliser au mieux cette ressource dans le jardin Bio.

    Évitez les pertes en eau ?

    Les pertes en eaux proviennent de trois éléments : l’évaporation par la terre, la transpiration des plantes en fonction de leur croissance, du vent, des températures et de l’excès des apports qui iront dans le sous-sol.

    Les pertes par évaporation peuvent être limitées en empêchant le soleil d’arriver directement sur le sol. Mettez en place une ambiance ombragée, créez un style déco bien perso avec des coupe-vent naturels ou artificiels : murets, palissades, terrains irréguliers, jouez d’astuces et de récupération en créant votre propre paillage en recyclant et disposant autour des plantes vos vieilles tuiles et pots en terre cuite brisés.
    Le paillage organique avec par exemple l’utilisation des tontes de pelouse aura l’avantage de fertiliser le sol.

    Préférez le soir pour l’arrosage, rien de tel qu’une balade au coucher du soleil pour savourer son jardin. Adaptez vos variétés de plantes à la profondeur de votre sol et à son exposition. Plus la terre sera profonde, plus vous pourrez y planter des variétés exigeantes. A l’inverse, un plant mal adapté devra être arrosé en permanence.

    Méthodes douces d’arrosage

    L’économie d’eau passe aussi par les méthodes douces d’arrosage, le goutte à goutte pénètre mieux qu’un arrosage aspergeant. A bas pour une fois le progrès et les programmateurs, favorisez l’arrosage à déclenchement manuel qui vous permet de mieux réguler et maîtriser son aspersion en fonction des précipitations et de l’ensoleillement journalier.

    Pour les adeptes de l’arrosoir utilisez l’embout pulvérisant pour ne pas faire couler un flot continu d’eau. Un pluviomètre dans le jardin fera office de mouchard, vous aurez une idée des précipitations de la veille et pourrez adapter votre apport en arrosage. Un petit cahier de notes quotidiennes est indispensable, histoire de se souvenir.

    Récupérez bien entendu l’eau de pluie dans un container, l’eau de rinçage de votre machine à laver à condition d’utiliser des lessives propres aux normes strictes de respect de l’environnement, l’eau de rinçage des légumes, pensez-y ! Le jardin est un nid d’idées, de recherches permanentes pour l’aménager de façon inventive, le personnaliser à son image tout en devenant un artiste vert. Glaner des idées dans les foires aux plantes, chez les pépiniéristes, les amateurs avertis, les blogs Internet. Vous pourrez y trouver de nombreuses astuces bio pour un jardin impeccable et pour préserver notre environnement.

    La nature, un engagement nécessaire

    La nature est dans ma nature, mon jardin Bio peut devenir un élément fort de notre nature, un acteur direct de l’environnement, de la santé. Cette action citoyenne est une démarche militante, votre jardin Bio devient patrimoine naturel. C’est aussi une manière de compenser une partie de ses émissions quotidienne en CO2.

    S’engager veut aussi dire sensibiliser son entourage, expliquer et convaincre que la protection de son jardin passe aussi par le respect de ses voisins. Agir de façon ludique, impliquer les enfants, apprendre à observer et vivre son espace vert de façon différente. Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons totaliser des hectares de nature protégés.






    Partenaires