Actualité Agriculture Bio

Le site de l'agriculture biologique et de l'écologie !

Dans cet espace vous allez pouvoir vous tenir au courant de toute l'actualité de l'agriculture Bio, de l'écologie ...
Vous allez également pouvoir poster vos propres communiqués de presse .



Vos communiqués




agriculture bioAccueil du site Agriculture BioAgriculture Bio Pourquoi mettre des plantes grimpantes dans son jardin ?Pourquoi mettre des plantes grimpantes dans son jardin ?

  • 21oct.


    Pourquoi mettre des plantes grimpantes dans son jardin ?


  • Idéales pour les petits jardins car elles ne prennent pratiquement pas de place au sol, les plantes grimpantes peuvent aider à dissimuler des choses que vous n’aimez pas particulièrement et à embellir les clôtures ou les murs, en plus de fournir de la verdure, des fleurs, du parfum et même des fruits toute l’année.

    Faire le bon choix

    Vous pouvez trouver des plantes grimpantes pour convenir à pratiquement tous les espaces. En fait, le choix peut sembler écrasant tant il en existe. Pour le réduire, essayez d’avoir une vision claire de ce que vous recherchez et de vos besoins.

    Il existe des plantes grimpantes à feuilles persistantes et à feuilles caduques, alors décidez si vous préférez une couverture verte toute l’année ou une plante qui perdra ses feuilles en hiver.

    Les quatre plantes grimpantes communes à feuilles persistantes sont le lierre, la Clematis armandii, la passiflore et, pour un endroit abrité, le jasmin étoilé.

    Quand à ce qui concerne ombre ou soleil, il n’y a pas tant de plantes grimpantes amatrices d’ombre, mais vous pourrez toutefois utiliser : lierre, hortensia grimpant, Clematis armandii et quelques roses.

    Enfin, décidez si vous voulez une plante qui s’attachera d’elle-même, appelée auto-agrippante, ou une plante qui a besoin de fils ou d’un treillis pour grimper. Il est tentant d’opter pour une variété qui se débrouille toute seule, mais il est plus difficile de les garder sous contrôle et leurs ventouses peuvent endommager le mortier, surtout sur les vieux murs. Si vous cherchez une plante auto-agrippante, choisissez le lierre, la vigne vierge rampante et l’hortensia grimpant, qui sont les principaux représentants.

    Quand planter ?

    Vous pouvez planter une plante grimpante en pot à n’importe quel moment de l’année, pourvu qu’elle soit arrosée régulièrement. Bien entendu, évitez les périodes très froides lorsque le sol est gelé et solide.

    Une fois que le temps se réchauffe, vos plantes grimpantes auront besoin d’un arrosage régulier. L’une des principales raisons de s’inquiéter de l’arrosage de ces plantes est que les murs et autres structures ont souvent une ombre pluviométrique - une zone de 30 à 60cm autour d’eux qui ne reçoit pas beaucoup de pluie. La solution est de planter votre plante grimpante un peu plus loin du mur que vous ne le pensez et de l’incliner légèrement en biais, en pointant les tiges vers le mur. Vous devrez peut-être alors aider votre plante à " trouver " le mur au fur et à mesure qu’elle commence à pousser.

    L’entretien

    Une fois que vos plantes grimpantes sont plantées, assurez-vous qu’elles ne débordent pas trop avec une coupe annuelle.

    • Si c’est une plante cultivée pour ses fleurs, comme c’est généralement le cas pour les roses, la glycine, le chèvrefeuille ou encore des plantes grimpantes comme la lycium barbarum, coupez-la immédiatement après sa floraison.
    • S’il est cultivé pour son fruit ou ses feuilles d’automne colorées, taillez-le en automne après qu’elle ait fructifié ou que les feuilles soient finies.
    • La plupart des plantes grimpantes (contrairement à beaucoup d’arbustes) aiment être densément taillés. Les clématites, les roses, les glycines et le lierre réagissent généralement bien à une coupe à moins de 30 cm du sol, mais soyez un peu plus prudent avec le chèvrefeuille, le jasmin et le lierre de Boston car ils ne repousseront pas si on les coupe trop. Laissez-les avec au moins 60 cm de tige pour repousser.
    • Si vous aimez vraiment la plante et ne voulez pas risquer sa survie, réduisez-la progressivement sur quelques années. Taillez-la chaque année d’un tiers pour être sûr qu’elle germera à nouveau avant de continuer.
    • Gardez à l’esprit le meilleur moment pour tailler. On peut le faire chaque fois que la plante aura du soleil et beaucoup d’eau pour l’aider à repousser. L’utilisation d’un engrais général après chaque taille est une bonne idée pour remplacer les éléments nutritifs du sol et favoriser la repousse de la plante.

    Si vous êtes à le recherche de plus de conseils et surtout de plantes pour votre jardin, Vous trouverez tout un tas de plantes grimpantes ici. N’hésitez surtout pas à bien consulter les pages du site de manière à faire les bons choix et n’hésitez pas à demander conseil à votre jardinier si vous avez le moindre doute.





    Partenaires